Limites de la fluence cuve

La limitation de la fluence a pour objectif de proteger l’integrite de la cuve afin d’aug — menter la duree de vie de l’installation. Elle s’accompagne aussi de l’allongement de la longueur de campagne par la diminution des fuites neutroniques. On place pour cela des assemblages irradies en peripherie du creur aux extremites des medianes, point le plus chaud de la cuve pour les REP 900 MWe (pour les REP 1300 MWe, le point chaud est a 45°), en tirant profit de la baisse de puissance dans ces assemblages. La strategie de reduction de la fluence accroTt sensiblement les difficultes dans la recherche du plan de chargement.

A titre d’exemple, sur le palier 900 MWe, on distingue les types de fluence suivants :

• plan standard (FS): 3 assemblages neufs en bout de mediane (figure 3.9);

• plan fluence reduite (FR): 1 assemblage irradie en bout de mediane (figure 3.9);

• plan faible fluence (FF) : 3 assemblages irradies 3 tours en bout de mediane (figure 3.10);

• plan faible fluence generalisee (FFG): 3 assemblages irradies en bout de mediane et 2 assemblages irradies en bout de diagonale (figure 3.10).

Par ordre chronologique, on a utilise les plans FS, FR, FF puis FFG.

Actuellement, la totalite des plans sont de type faible fluence ou faible fluence gene­ralisee.

Sur le REP 1300 MWe, les fluences adoptees sont donnees figure 3.11. En gestion GEMMES, seuls les plans a faible fluence sont actuellement mis en reuvre. Pour les futures gestions prevues pour le palier 1300 MWe, il est envisage d’utiliser des plans de type faible fluence generalisee.

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *